jeudi 20 juillet 2017

TAG : 10 livres qui sortent au second semestre 2017...

Il y a 6 mois je reprenais à ma sauce un TAG vu chez Albédo : 10 livres qui sortent au premier semestre 2017. 6 mois plus tard, il est logique que je me penche sur la question pour le second semestre. Malheureusement, la visibilité sur les prochaines sorties est quasi nulle, la liste ne sera donc pas exhaustive...

Avant de se projeter, petit retour sur les 10 livres qui m'avaient fait de l’œil en ce premier semestre.

 6 des 10 livres sont arrivés dans ma liseuse :

Il y a un robot dans le jardin de Déborah Install : le livre doudou par excellence (Merci Lorhkan pour l'expression !)

Planetfall d'Emma Newman : livre retenu pour le Prix Planète-SF mais qui ne fait pas l'unanimité chez mes blogopotes.

dimanche 9 juillet 2017

Cartographie des Nuages - David Mitchell


Initialement je voulais lire un autre roman de David Mitchell : L'âme des horloges dont j'avais lu la critique chez Gromovar. Mais le prix du format numérique (17,99€) avec en surplus l'apposition de DRM, ce merveilleux verrou numérique complètement inutile, m'a fait renoncer, pour le moment à cet ouvrage. Je ne désespère pas de le trouver à ma médiathèque !

En attendant, je me suis retourné sur Cartographie des nuages disponibles en numérique, pour la modique somme de 8,99€ mais toujours avec DRM. C'est un titre que j'avais repéré depuis longtemps. De nombreuses critiques élogieuses, un film tiré du roman (certes ce n'est pas un gage de qualité !), une envie de découvrir l'auteur... m'ont décidé de passer ce livre de ma wish-list à ma liseuse. 

Je me suis attaqué à ce pavé de 672 pages sans avoir vraiment idée de quoi il retournait, un saut dans l'inconnu et pour le coup, je n'ai pas été déçu. Ce roman est en fait une association de six histoires se passant du milieu du XIXème siècle à un futur post apocalyptique en passant par les années 1930 ou la fin du XXème siècle. A chaque période son "héros", son personnage principal, son histoire indépendante. Seules quelques passerelles entre les histoires et un fil conducteur ténu lient le tout.

lundi 3 juillet 2017

Le Regard - Ken Liu


On ne présente plus la Collection Une Heure Lumière du Bélial qui est consacrée aux novellas, textes courts d'une centaine de pages environ. Je l'ai adoptée à sa sortie il y a un an et demi et depuis, j'attends  chaque nouveau titre avec une certaine impatience. Pour le moment, je n'ai jamais été déçu par cette collection. Qu'en sera t-il avec ce huitième titre : Le Regard ?

Le Regard est avant tout un thriller classique : une call-girl abattue à bout portant par l'un de ses clients, les flics qui classent l'affaire par manque de preuves - d'envie - de moyens et une ex-flic, devenue détective privée, à qui la mère de la victime demande de l'aide pour retrouver le meurtrier de sa fille. Le polar classique par excellence...

L'originalité se trouve dans l'univers décrit, rien d'exceptionnel, ni de vraiment nouveau, juste un concentré de technologie. Notre détective est améliorée physiquement par divers implants osseux et musculaires mais également psychologiquement par un "Régulateur" qui lui permet de maîtriser ses émotions et de ne pas penser à son ancienne et dramatique vie...

vendredi 30 juin 2017

Challenges de l'été !

Après un mois Juin plutôt calme côté lecture, je compte bien me rattraper dans les semaines à venir. Pour m'aider, rien ne vaut quelques challenges. Cet été je participerai donc à trois d'entre eux, toujours les mêmes, mais quand on aime...

Pour commencer, le Challenge Summer Star Wars organisé par Lishbei où l'on doit lire du Space-Opéra et/ou du Planète-Opéra, ma littérature de prédilection donc je devrais pouvoir m'en sortir assez facilement. Au programme, Poumon Vert de Ian Mc Leod et Le Moineau de Dieu de Mary Doria Russell pour commencer.


mercredi 31 mai 2017

S'accrocher aux étoiles - Katie Khan


S’accrocher aux étoiles de Katie Khan est l’un des derniers romans sorti aux éditions Super 8. Je l’avais noté sur mes tablettes dès le début d’année et l’attendais avec une certaine impatience. Super 8 est une maison d’édition assez novatrice, ses livres sortent souvent de l’ordinaire, parfois cela fonctionne (Captifs, Il y a un robot dans le jardin) d’autres fois moins (Le monde caché d'Axton House). Qu’en est-il de celui-ci ?

Tout d’abord ce roman est intrigant par son pitch : un homme, une femme, à la dérive dans l’espace suite à une avarie dans leur station spatiale. Et seulement 90 minutes d’oxygène disponible dans leur combinaison.  On se demande bien comment l’auteure va tenir 400 pages… (enfin 400 pages, je ne sais pas quelle est la mise en page de l’édition papier parce que ma  liseuse m’annonce un peu plus de 200 pages !)